Micromaisons et itinérance à Whitehorse | Un chez-soi d'abord
Skip to main content

Partagez cette histoire

30 janvier 2018

Les micromaisons augmentent la dignité et le respect

Patricia Bacon est prête à s’adresser à la foule devant elle. Par un après-midi de janvier glacial au Yukon, le temps est venu de couper le ruban d’inauguration d’un petit – très petit ensemble résidentiel pour les personnes en situation d’itinérance à Whitehorse.

« Les non-initiés demandent toujours pourquoi on ne fait pas que construire plus de logements, mentionne Patricia à la foule. Ceux qui connaissent ça savent que le problème de l’itinérance ne peut pas se régler seulement avec des marteaux et des clous. Ce n’est pas aussi simple que ça. »

Patricia est directrice générale de Blood Ties, un organisme sans but lucratif établi à Whitehorse qui essaie d’éliminer les obstacles au logement des personnes dans le besoin. L’organisme s’efforce aussi de permettre à tous d’avoir accès à des services de santé et de mieux-être.

Au printemps 2017, Blood Ties a commencé à s’impliquer davantage dans l’élimination de l’itinérance à Whitehorse. Il est apparu clairement au début que la construction d’un grand immeuble collectif résidentiel n’était pas le choix indiqué pour la communauté.

« Ça aurait pu vouloir dire que les gens dans le besoin ne peuvent demeurer qu’à un seul endroit, en compagnie d’autres personnes dans le besoin, explique Patricia. Et ce n’est pas ce que notre organisme voulait. »

Dormir dehors dans un climat nordique est extrêmement difficile, et le manque d’options de logement peut entraîner des situations difficiles. Avec l’aide de partenaires gouvernementaux, de donateurs privés généreux et de gens de métier dévoués, la communauté Steve Cardiff Tiny Home a été achevée en janvier 2019. Elle porte le nom d’un fervent défenseur du logement et député du NPD, qui est décédé des suites d’un accident de voiture en 2011.

Chacune des unités de 240 pieds carrés permet à une personne de vivre confortablement avec dignité et respect. Blood Ties offre aussi des services de soutien additionnels.

« Les gens qui vivent ici ont leur propre espace à entretenir dont ils peuvent être fiers. Nous essayons de bâtir une communauté et non pas seulement des logements », affirme Patricia.

La conception novatrice et éconergétique des logements en rend l’exploitation et la construction peu coûteuses. Il s’agit d’un élément important à prendre en considération pour les projets dans le Nord.

« Je suis ravie d’être ici aujourd’hui à la cérémonie d’inauguration de nouveaux logements pour les sans-abri, affirme Patricia à la foule. Je connais l’ampleur du travail qu’il a fallu pour se rendre ici et l’ampleur du travail qu’il faudra pour que ce projet puisse avoir du succès à long terme. Merci beaucoup à vous tous d’être ici aujourd’hui. »

Ce projet a été financé grâce au programme du gouvernement du Yukon destiné aux victimes de violence, qui est financé en partie dans le cadre de l’Entente concernant l’Investissement dans le logement abordable (Fonds consacré à l’infrastructure sociale).