L’expérience vécue améliore l’accessibilité | Un chez-soi d'abord
Skip to main content

Partagez cette histoire

29 mai 2019

L’expérience vécue améliore l’accessibilité du logement

« Rendre les maisons et les collectivités accessibles est important pour tous, affirme Cathy Birch. Une personne handicapée, une mère avec une poussette ou un livreur portant une grosse boîte ‒ ils peuvent tous utiliser une rampe. »

Cathy est la fondatrice et la présidente du comité Responsible Personal Accessibility in Toronto Housing (R‑PATH). R-PATH est un groupe dirigé par des résidents qui s’efforce de cerner et d’éliminer les obstacles à l’accessibilité du logement. « Nous sommes des voisins vivant dans des communautés de la Toronto Community Housings, explique Cathy. Nous sommes des personnes aux vues similaires axées sur la solution, non le problème ».

Cathy a subi de multiples amputations et a beaucoup de vécu. Elle sait à quel point cela peut être difficile sans le soutien approprié.

« C’est frustrant lorsque je dois parcourir trois coins de rue pour trouver une entrée accessible. Une personne en forme n’a qu’à marcher jusqu’à une entrée située à cinq pieds d’où je suis assise, », dit-elle.

Cathy transforme son expérience vécue en un outil pour améliorer la qualité de vie des autres ayant des problèmes physiques. Cathy et le comité R-PATH collaborent avec la Toronto Community Housing pour améliorer le milieu bâti.

« Ce qui semble bien pour un architecte peut ne pas fonctionner dans la vie de tous les jours, déclare Cathy. Nous pouvons l’amener devant un obstacle et lui montrer que cela ne fonctionne pas. »

L’approche globale qu’adopte R-PATH à l’égard de la conception du logement comprend la totalité de l’environnement habité. « Vous pouvez transformer complètement l’appartement d’une personne, mais cela à peu d’importance si elle ne peut même pas entrer dans l’immeuble. Vous devez aller dans ces logements et espaces communautaires et voir ce qui doit changer pour que tout le monde puisse fonctionner », affirme Cathy.

« La Toronto Community Housing a offert un soutien incroyable, déclare Cathy. Les commentaires et l’information que nous fournissons aident l’équipe de direction à prendre de meilleures décisions et à dépenser l’argent plus efficacement. Nous voulons aider cet organisme à devenir un leader dans le domaine du logement accessible. »

« Notre collaboration étroite avec R-PATH nous a permis de faire beaucoup pour l’amélioration de l’accessibilité du logement pour les locataires handicapés, affirme Sheila Penny, vice-présidente de la gestion des installations à la Toronto Community Housing. Ensemble, nous avons élaboré des normes d’accessibilité qui répondent vraiment aux besoins de nos locataires. Nous avons mis en place un solide programme qui garantit à tous les locataires d’avoir accès aux commodités pour les besoins actuels et nouveaux. »

L’éducation constitue un élément clé du travail de R-PATH. Le comité renseigne les autres sur leurs droits et leurs besoins des personnes handicapées. Il conseille et aide directement aussi les résidents pour que leurs besoins soient satisfaits.

« Beaucoup de personnes handicapées ne comprennent pas qu’elles sont couvertes par le Code des droits de la personne de l'Ontario, précise Cathy. Qu’elles ne doivent pas faire l’objet de discrimination parce qu’elles utilisent un fauteuil roulant ou une marchette. Elles ont le droit d’être traitées comme tout le monde. »

Reconfigurer un logement pour le rendre accessible permet aux résidents de fonctionner en toute sécurité au sein de leur communauté. L’une des plus grandes récompenses de Cathy est de voir les réactions des résidents lorsqu’ils réintègrent leur logement.

« Ils sont heureux et reconnaissants de pouvoir demeurer chez eux beaucoup plus longtemps, explique-t-elle. C’est pourquoi il est aussi important d’investir dans le logement accessible. Cela permet aux gens de vieillir chez eux en sécurité et dans le confort. »

Toronto Community Housing a reçu un financement partiel du Fonds national de co-investissement pour le logement, une initiative découlant de la Stratégie nationale sur le logement, pour réaliser des travaux de réparation essentiels – notamment pour améliorer l’accessibilité.

 Voyez les mesures que nous prenons en réponse à la COVID-19.