La guérison commence à la maison | Un chez-soi d’abord
Skip to main content
Transcription

(On commence à entendre la musique.)

(Visuel : Une rangée de maisons en construction sont montrées pendant que deux personnes portant un t-shirt d’Habitat pour l’humanité traversent le champ visuel de la caméra en transportant un panneau de gypse. Une équipe de bénévoles portant des casques de sécurité se promène sur le chantier. Un travailleur installe un morceau de plancher à l’intérieur de la maison.)

0 min 2 s
La vision d’Habitat pour l’humanité est celle d’un monde où tous ont un logement décent.

(Visuel : Mark Rodgers, l’homme qui parle, apparaît à l’écran. Il fait face à la caméra et il est interviewé à l’extérieur dans un ensemble résidentiel.)

(Texte à l’écran : Mark Rodgers, Ancien président et chef de la direction, Habitat pour l’humanité Canada

0 min 8 s
Notre organisation se concentre sur l’accès à la propriété abordable.

(Visuel : Un travailleur peint une plinthe au rouleau. Un groupe de bénévoles travaille sur le mur extérieur de la maison. Le propriétaire-occupant d’une maison Habitat coupe un morceau de matériau. Des personnes en rangée tiennent des appareils-photo et des téléphones intelligents pendant qu’une femme sur un podium parle dans une conférence de presse d’Habitat pour l’humanité.)

0 min 12 s
Nous employons un concept appelé le « partenariat pour le logement ». Ça implique l’amour et le soutien des collectivités qui se rassemblent pour aider les familles vulnérables. Pour les aider à construire leur propre maison. L’annonce d’aujourd’hui, un investissement du gouvernement fédéral de 32,4 millions de dollars dans notre organisation au cours des trois prochaines années, est sans précédent pour nous.

(Visuel : Mark Rodgers, l’homme qui parle, apparaît à l’écran. Il fait face à la caméra et il est interviewé à l’extérieur dans un ensemble résidentiel.)

0 min 34 s
Nous allons être en mesure d’avoir une incidence sur les familles comme jamais auparavant.

(Visuel : Un plan d’ensemble montre le panorama d’un champ verdoyant. Au loin, un groupe de personnes discutent pendant qu’elles attendent le début d’une conférence de presse.)

(Texte à l’écran : Août 2019, Peterborough, Ontario)

(Visuel : Sabrina, propriétaire-occupante d’une maison Habitat, sourit et rit pendant qu’elle discute avec Mark Rodgers. On montre des pelles cérémonielles plantées dans le gazon. Des casques de sécurité d’Habitat pour l’humanité sont suspendus aux poignées des pelles. Les spectateurs applaudissent pendant que Sabrina s’approche du microphone pour parler. Avant de commencer à parler, Sabrina étreint Sarah Burke, directrice générale d’Habitat pour l’humanité, région de Peterborough et de Kawartha.)

0 min 41 s
En 2011, ma vie était pratiquement parfaite. Mais tout cela a changé quand j’ai reçu un diagnostic de cancer à 28 ans. Le fardeau financier de ma lutte contre le cancer nous a forcés à déménager dans une maison plus petite et plus abordable. Je terminais mes traitements contre le cancer lorsque, subitement, je suis devenue veuve.

(Visuel : Sabrina, la femme qui parle, apparaît à l’écran. Elle est sur un podium et elle parle lors d’une conférence de presse tenue à l’extérieur.)

(Texte à l’écran : Sabrina, propriétaire-occupante, région de Peterborough et de Kawartha)

0 min 59 s
J’étais une mère monoparentale et je vivais dans des conditions peu enviables.

(Visuel : Plan d’ensemble d’un immeuble de bureaux. L’enseigne sur l’immeuble indique Habitat for Humanity – Peterborough and Kawartha Region)

1 min 3 s
L’achat d’une maison me semblait complètement impossible. Suivant les conseils d’un collègue, j’ai fait des recherches sur Habitat pour l’humanité.

(Visuel : Sabrina, la femme qui parle, apparaît à l’écran. Elle est sur un podium et elle parle lors d’une conférence de presse tenue à l’extérieur.)

1 min 9 s
Alors j’ai rempli une demande sans vraiment avoir d’espoir qu’il se passe quelque chose et, à ma grande surprise, j’ai reçu un appel et on m’a dit que ma demande semblait prometteuse.

(Visuel : Une prise de vue élargie de la maison Habitat de Sabrina.)

1 min 19 s
Et en mars 2012, j’ai reçu les clés de ma maison.

(Visuel : Un grand tableau d’artiste représentant le nouveau projet immobilier se trouve sur un chevalet à une conférence de presse.)

1 min 25 s
Ce nouvel ensemble prometteur de copropriétés portera le nom de Leahy’s Lane.

(Visuel : Sarah Burke, la femme qui parle, apparaît à l’écran. Faisant face à la caméra, elle est interviewée devant l’immeuble d’Habitat pour l’humanité à Peterborough.)

(Texte à l’écran : Sarah Burke, directrice générale d’Habitat pour l’humanité, région de Peterborough et de Kawartha)

1 min 29 s
Les logements seront accessibles aux personnes célibataires, aux couples, aux aînés ainsi qu’aux familles.

(Visuel : Sarah Burke et Mark Rodgers, dans un groupe de politiciens de différents paliers de gouvernement, participent à une cérémonie de mise en chantier sur le futur site du projet immobilier.)

1 min 35 s
Je pense qu’il s’agit d’un projet qui mérite pleinement notre enthousiasme, et nous sommes très fiers de pouvoir l’offrir aux résidents de Peterborough.

(Visuel : Un grand groupe de personnes pose pour une photo sur le podium lors d’une conférence de presse à l’extérieur.)

(Texte à l’écran : Août 2019, Toronto, Ontario)

(Visuel : Hanna se tient près du podium et elle tient une feuille de papier. Elle attend de parler à un événement de presse.)

1 min 43 s
Ma mère nous a élevés, mes frères et moi, en tant que mère monoparentale. La nuit, dans notre ancien appartement, nous pouvions entendre des gens cogner aux portes, crier, dire des gros mots.

(Visuel : Hanna, la femme qui parle, apparaît à l’écran. Elle est sur un podium et elle parle lors d’une conférence de presse tenue à l’extérieur.)

(Texte à l’écran : Hanna, Fille de la propriétaire-occupante, Région du Grand Toronto)

1 min 53 s
Les trois choses que j’ai apprises en habitant dans cet immeuble étaient : ne regarde pas les gens dans les yeux, mêle-toi de tes affaires et continue à marcher si tu vois ou si tu entends quoi que ce soit.

(Visuel : On voit Hanna qui sourit et rit alors qu’elle discute avec un de ses frères pendant l’événement de presse. On la voit signer une pièce en bois cérémonielle avec un feutre noir.)

2 min 2 s
Ma famille et moi avons emménagé dans notre maison Habitat l’an dernier, en juin. Les membres de notre famille n’ont plus peur de nous visiter. Je me souviens qu’à notre ancien appartement, nous ne pouvions pas sortir ou aller où que ce soit après 20 h ou 21 h.

(Visuel : Hanna, la femme qui parle, apparaît à l’écran. Elle est sur un podium et elle parle lors d’une conférence de presse tenue à l’extérieur.)

2 min 15 s
Alors, je remercie énormément Habitat pour l’humanité de nous avoir donné ce que nous ne pensions jamais pouvoir avoir.

(Visuel : On voit Hanna qui sourit et rit pendant qu’elle discute avec Mark Rodgers à l’événement de presse.)

2 min 20 s 
Je n’ai toujours pas les bons mots pour exprimer à quel point je suis reconnaissante envers toutes les personnes qui nous ont aidés à emménager dans notre nouvelle maison, mais j’aimerais vous remercier infiniment.

(Visuel : Un gros plan sur une plaque de rue qui indique « 150 Pinery Trail ». Un plan d’ensemble révèle une rangée de maisons en briques qui sont en construction.)

2 min 28 s
Il y a tant de familles dans la région du Grand Toronto qui vivent dans des logements inadéquats et dangereux.

(Visuel : Joshua Benard, l’homme qui parle, apparaît à l’écran. Il fait face à la caméra et il est interviewé à l’extérieur dans un ensemble résidentiel.)

(Texte à l’écran : Joshua Benard, vice-président du développement immobilier, Habitat pour l’humanité, région du Grand Toronto

2 min 35 s
Le défi auquel nous faisons face est que le marché de l’immobilier est de plus en plus difficile pour le développement.

(Visuel : Un travailleur de la construction entre dans le projet immobilier. Un autre travailleur est penché pour attacher sa botte. Deux travailleurs poussent un morceau de bois sur une table de sciage.)

2 min 41 s
Nous sommes en compétition avec tout le monde pour réaliser des projets immobiliers. Construire en hauteur coûte plus cher, le financement est donc essentiel et il nous permettra de continuer à faire ce que nous faisons.

(Visuel : Des bénévoles souriants qui portent tous le même chandail mettent leur casque de sécurité. Ils se préparent à poser pour une photo de groupe lors d’un événement de presse.)

2 min 50 s
À la suite de cette annonce formidable en 2019, nous sommes prêts à aller de l’avant et à entamer des travaux de construction dans tout le pays.

(Visuel : Julia Deans, la femme qui parle, apparaît à l’écran. Elle fait face à la caméra et est interviewée dans un immeuble de bureaux.)

(Texte à l’écran : Julia Deans, présidente-directrice générale, Habitat pour l’humanité Canada)

2 min 57 s
Le gouvernement nous a donné une excellente occasion de construire beaucoup plus de logements…

(Visuel : La caméra fait un plan panoramique des bénévoles souriants pendant qu’ils prennent la pose pour une photo de groupe. La caméra passe à un plan élargi des bénévoles qui lèvent les bras vers la caméra. Les bénévoles retirent leur casque de sécurité et le lancent fièrement dans les airs. L’image s’estompe lentement jusqu’au blanc tandis que le texte et les logos apparaissent.)

3 min 1 s
…et nous avons besoin que des donateurs et des bénévoles se joignent à nous plus que jamais. Maintenant, nous avons besoin que les Canadiens disent qu’ils vont faire leur part et faire partie d’un mouvement pour accroître l’offre de logements abordables partout au Canada.

(Texte à l’écran : #StratégieNationaleLogement, chezsoidabord.ca)
(La musique s’estompe.)
(Visuel : Le texte, le logo de la Stratégie nationale sur le logement, le logo du Gouvernement du Canada et le logo de la SCHL apparaissent ensemble. Fondu au blanc de tous les textes et logos.) 

Partagez cette histoire

31 juillet 2020

La guérison commence à la maison

Sabrina Hall se tient sur un podium et fait face à une foule de sympathisants, de donateurs, de membres des médias et d’employés. Elle s’apprête à dire quelques mots à l’appui d’un nouvel ensemble de 41 logements en copropriété appelé Leahy’s Lane, le plus grand ensemble de logements collectifs d’Habitat pour l’humanité de la région de Peterborough et de Kawartha.

Mais Sabrina n’est pas sur le podium parce qu’elle est une représentante d’Habitat. Sabrina est l’heureuse propriétaire d’un logement d’Habitat et mère célibataire. « En 2011, ma vie était parfaite, dit-elle. Puis tout a changé quand j’ai reçu un diagnostic de cancer à 28 ans. Le fardeau financier pour lutter contre le cancer nous a forcés à déménager dans une maison plus petite et abordable. »

Sabrina s’est battue avec acharnement et a terminé son traitement contre le cancer. Puis, tragiquement, elle est devenue veuve.

Elle s’arrête. Elle a raconté cette histoire à d’innombrables reprises, mais Sabrina croit au travail d’Habitat, alors elle poursuit.

« J’étais alors une mère seule et je vivais dans des conditions peu enviables. L’achat d’une maison semblait complètement impossible. Et puis en suivant les conseils d’un collègue, j’ai fait des recherches sur Habitat pour l’humanité. »

Sabrina continue en disant : « J’ai rempli une demande sans vraiment avoir d’espoir qu’il se passe quelque chose et, à ma grande surprise, j’ai reçu un appel et on m’a dit que ma demande semblait prometteuse. En mars 2012, j’ai récupéré les clés de ma nouvelle maison. »

Le soulagement se lit encore sur son visage.

La famille de Sabrina et des milliers d’autres familles canadiennes comme la sienne méritent un chez-soi sûr et abordable.

Dans le cadre du Fonds national de co-investissement pour le logement, 32,4 millions de dollars ont été engagés sur 3 ans (de 2019 à 2021) pour Habitat pour l’humanité Canada et des organismes locaux d’Habitat partout au pays.

Julia Deans, présidente et première dirigeante d’Habitat pour l’humanité Canada, est ravie de constater l’engagement renouvelé du gouvernement fédéral à améliorer l’abordabilité des logements. « Nous sommes prêts à aller de l’avant et à entamer des travaux de construction dans tout le pays. Le gouvernement nous a donné une excellente occasion de construire beaucoup plus de logements, et nous avons besoin que des donateurs et des bénévoles se joignent à nous plus que jamais. »

L’ancien président et premier dirigeant d’Habitat, Mark Rodgers, qui a passé 18 ans au sein de l’organisation, est également sur place pour soutenir Sabrina lors de l’annonce. Il explique : « Avec la mise en place de la toute première Stratégie nationale sur le logement du Canada par le gouvernement fédéral, nous avons maintenant l’occasion de nous aligner sur cette stratégie. L’investissement du gouvernement fédéral dans notre organisation est absolument historique pour nous. Nous allons être en mesure d’avoir une incidence sur les familles comme jamais auparavant. »

Habitat pour l’humanité Canada reçoit des fonds du Fonds national de co-investissement pour le logement, une initiative de la Stratégie nationale sur le logement.

 Voyez les mesures que nous prenons en réponse à la COVID-19.