HelpSeeker est sur le point de s’étendre partout au Canada | Un chez‑soi d’abord
Skip to main content
 

Partagez cette histoire

 

26 mars 2021

HelpSeeker est sur le point de s’étendre partout au Canada

Alina Turner avait l’impression que sa vie s’effondrait. Elle avait 16 ans quand elle est arrivée au Canada en tant que réfugiée. Ses parents avaient divorcé, son frère était dans le système de justice pénale et elle était désormais confrontée à l’itinérance. Elle savait qu’elle avait besoin d’aide, mais elle ne savait pas où chercher ni à qui s’adresser.

 « Je ne savais pas quoi demander ni quels mots utiliser », dit Alina.

Grâce au soutien de son amoureux, Travis, elle a pu obtenir l’aide sociale dont elle avait besoin pour trouver un chez-soi.

« Ce fut un moment décisif dans ma vie, affirme Alina.

J’ai terminé mes études secondaires, je suis allée à l’université, j’ai obtenu un doctorat en anthropologie et j’ai fini par travailler dans le secteur de l’itinérance. Si je n’avais pas eu accès à ce soutien, qui sait où j’aurais abouti? »

Alina et Travis, qui sont mariées depuis 20 ans, gardent un souvenir impérissable de cette expérience et ont décidé d’aider les Canadiens qui connaissent des difficultés similaires.

« En tant qu’éducateur ayant travaillé auprès de jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale, j’ai toujours souhaité qu’il y ait un moyen plus efficace d’aider mes élèves, déclare Travis. Donc, Alina et moi avons décidé d’agir. »

En 2018, en collaboration avec la Ville de Medicine Hat, ils ont lancé HelpSeeker, une application numérique qui relie les Canadiens dans le besoin avec les services sociaux et le soutien essentiels dans leur collectivité. Par exemple, une personne à risque d’itinérance peut faire des recherches dans sa région et trouver un logement avec services de soutien, simplement en utilisant son téléphone.

« J’avais l’habitude d’avoir des idées pour résoudre l’itinérance, dit Alina. Pour HelpSeeker, Travis et moi avons décidé d’aller plus loin et d’investir dans une solution. Nous l’avons créée nous-mêmes à partir de nos économies familiales. »

L’application a connu un énorme succès et s’est étendue à des centaines de municipalités. Elle génère plus de 111 000 interactions mensuelles. HelpSeeker est en train d’être peaufinée dans le cadre d’un laboratoire de solutions de la Stratégie nationale sur le logement, administrée par la SCHL.

« Grâce au financement que nous avons reçu par l’entremise du laboratoire de solutions de la SCHL, nous avons réuni des penseurs novateurs de l’ensemble du système de services sociaux de Medicine Hat, soutient Alina. Nous avons discuté des besoins en matière de transformation numérique dans une collectivité comme Medicine Hat pour améliorer l’accès aux services sociaux offerts. Nous voulions savoir ce que cela signifierait. C’est grâce aux consultations que nous avons menées dans le cadre du laboratoire de solutions que nous avons trouvé des moyens d’améliorer l’outil HelpSeeker. Nous mettons ces idées en œuvre aujourd’hui. »

Selon Jaime Rogers, directrice, Itinérance et aménagement de logements pour la Medicine Hat Community Housing Society, HelpSeeker est d’une aide immense.

« HelpSeeker a été une force inestimable ici, à Medicine Hat, déclare Jaime. Elle aide notre collectivité à bâtir un filet de sécurité sociale plus accessible et équitable. Le laboratoire de solutions nous a aidés à réaliser que cela pourrait dépasser les limites de Medicine Hat, et que la transformation rendue possible par HelpSeeker dans notre collectivité pourrait aider d’autres collectivités partout au Canada. C’est au-delà de toutes nos attentes. »

À l’heure actuelle, HelpSeeker dessert plus de 200 municipalités de l’Ouest canadien, et de nombreuses autres souhaitent utiliser l’application dans leur collectivité. Grâce au soutien financier de la SCHL, Alina et Travis cherchent à étendre la portée de l’application à plus de 5 000 collectivités.

Tandis que HelpSeeker aide de plus en plus de gens dans le besoin, Alina ne peut faire autrement que de repenser à sa propre vie et à sa famille. Ses difficultés l’ont motivée dans sa lutte contre l’itinérance.

« J’étais une réfugiée, une enfant dépourvue d’un chez-soi, soutient Alina. Quand on vit ce genre de choses, ça laisse des traces indélébiles. Mon frère, qui a connu l’itinérance et la toxicomanie tout au long de sa vie, est récemment décédé d’une surdose de fentanyl. Nous sommes issus de la même famille et du même milieu. Les frères et sœurs n’ont pas toujours le même parcours, mais nos chemins se sont avérés très différents. Je me demande tellement pourquoi je me suis retrouvée là où je suis et pourquoi mon frère est là où il est. Je ne suis pas sûre d’avoir encore toutes les réponses. »

Alina réfléchit aux familles partout au pays qui éprouvent des difficultés :

« Je sais qu’il est possible pour nous d’intervenir et de changer le cours des choses pour de nombreuses personnes en difficulté. Nous devons simplement offrir les bons outils aux familles et aux enfants qui ont besoin de cette aide. C’est ce que HelpSeeker vise à faire. »  

En bref

  • HelpSeeker a reçu du financement dans le cadre des laboratoires de solutions, une initiative de la Stratégie nationale sur le logement.
  • En février 2021, la SCHL s’est engagée à verser 2,5 millions de dollars sur 3 ans pour développer HelpSeeker à l’échelle nationale et l’aider à passer des 200 collectivités desservies aujourd’hui, à 5 000.

 Voyez les mesures que nous prenons en réponse à la COVID-19.