Travaux d’accessibilité au Parkland Lodge | Un chez-soi d'abord
Skip to main content

Partagez cette histoire

26 octobre 2017

Parkland Lodge : bientôt plus beau et plus accessible

La ville d’Edson, en Alberta, a fêté son centième anniversaire il y a quelques années. L’une de ses résidentes les plus âgées espère en faire autant au Parkland Lodge, un établissement pour aînés dont la rénovation se faisait attendre depuis longtemps.

Els Folkinga a 98 ans. Elle a quitté la Hollande pour le Canada après la guerre et s’est installée à Edson en 1951. Cette ancienne ville ferroviaire au charme impérissable accueille les visiteurs avec des vitrines aux inscriptions peintes à la main sur la rue principale. Le soir venu, les jeunes animent les rues.

C’est ici que Mme Folkinga et son mari ont élevé leurs six enfants. « Avec autant d’enfants et un mari dont il fallait s’occuper, je n’ai pas eu beaucoup d’occasions de sortir en ville, se souvient-elle. Il y avait toujours quelque chose à faire à la maison, et j’aimais ça. »

Au fil du temps, ses enfants ont grandi et quitté la maison l’un après l’autre. Puis son mari est décédé. Mme Folkinga s’est vite rendu compte qu’elle avait besoin d’un peu d’aide pour s’occuper des tâches quotidiennes. À la campagne, sans aide ni services à proximité, il lui était difficile de rester chez elle. Alors, il y a neuf ans, à l'âge de 89 ans, elle s’est installée au Parkland Senior Citizen Lodge, géré par The Evergreens Foundation.

Elle s’est entourée de nouveaux et d’anciens amis et a pu profiter de soins à domicile et de repas équilibrés. Ses enfants et ses amis lui rendaient visite régulièrement. Mais tout n’était pas parfait.

Construites en 1959, les chambres d’origine de l’établissement étaient petites et mal adaptées aux marchettes. Le manque d’accessibilité limitait la mobilité des personnes en fauteuil roulant.

The Evergreens Foundation souhaitait mettre un établissement pour aînés à disposition de chacune des huit collectivités où elle est active. Après l’ouverture de celui de Jasper en 2008, le conseil d'administration a concentré ses efforts sur la remise à neuf du Parkland Lodge à Edson.

Les rénovations et la construction ont commencé en avril 2017. La communauté tout entière a aidé à reloger temporairement les 55 résidents dans un hôpital désaffecté non loin de là.

Entourée de ses amis et du même personnel attentionné, Mme Folkinga apprécie son logement temporaire. « Ici, c’est la tranquillité d’esprit totale. Pas besoin de s’occuper de sa chambre, et des repas frais sont servis chaque jour, dit-elle. Si je suis malade, le personnel soignant vient s’occuper de moi. Je considère les gens ici comme ma famille élargie maintenant. Que demander de plus? Je suis libre comme l’air. »

Elle espère tout de même retourner au Parkland Lodge à temps pour son centième anniversaire. L’établissement rénové de 105 logements devrait être prêt à l'automne 2018. Il comportera une combinaison de logements autonomes, d’une chambre et pour personnes non autonomes.

Mme Folkinga raconte que dans son cercle d’amis, les conversations enthousiastes vont bon train au sujet des rénovations, en particulier concernant la taille des chambres et la largeur des couloirs. « Plus qu’un simple bâtiment, ils nous construisent un chez-nous. Tout le monde y met du sien, les résidents comme le personnel. La solidarité, c’est bien ce qui donne du sens à la vie, n’est-ce pas? »

Ce projet a reçu une aide financière de la Société canadienne d’hypothèques et de logement ainsi que du ministère des Aînés et du Logement de l’Alberta dans le cadre de l'Entente Canada-Alberta concernant l’Investissement dans le logement abordable. Ces travaux sont également rendus possibles grâce à un partenariat avec The Evergreens Foundation et aux contributions du village d’Evansburg, des villes d’Edson, de Hinton, de Jasper et de Grande Cache, du district municipal de Greenview et des comtés de Yellowhead et de Parkland.

 Voyez les mesures que nous prenons en réponse à la COVID-19.