Logements et soutien pour femmes à Moncton | Un chez-soi d’abord
Skip to main content

Partagez cette histoire

15 février 2018

Logements et soutien pour femmes et enfants à Moncton

« Je n’ai pas l’impression d’être jugée, ici, et c’est très important pour moi », confie Isabelle, qui s’arrête pour regarder son fils de 8 mois. Il dort profondément dans leur appartement tranquille d’une chambre du YW Jean E.S. Irving Centre for Women and Children.

Le centre bilingue a été conçu par le YWCA de Moncton pour briser les liens profonds de la pauvreté qui s’établissent d’une génération à l’autre. Situé à Moncton, au Nouveau-Brunswick, il offre du soutien aux femmes et aux enfants dans le besoin.

Les cheveux bleus et violets éclatants d’Isabelle sont assortis à ses yeux bleus-gris et son regard doux. Adolescente, Isabelle a souffert de dépression et a vécu des relations toxiques. « J’étais enceinte de 7 mois. Je n’avais personne ni nulle part où aller. C’était horrible à vivre, nous dit-elle. Je ne savais pas comment faire pour l’argent et j’étais très angoissée. C’est là que j’ai parlé à Angel et que je me suis inscrite au programme. »

Angel Theriault est la coordonnatrice qui gère les 15 logements avec services de soutien pour les femmes et les enfants. Elle coordonne aussi les activités mensuelles, les programmes d’apprentissage, les services de transport et de garde abordables, offerts aux résidents et à la communauté.

Au cours des derniers mois, Angel a remarqué un grand changement chez Isabelle. « Elle est complètement différente de celle qu’elle était lorsqu’elle est arrivée, explique Angel. Isabelle s’est épanouie. Elle participe à toutes les activités, elle est devenue plus positive et a pris confiance en elle. C’est un changement incroyable. »

Assise près de la fenêtre de son appartement, Isabelle réfléchit aux changements qu’elle a vécus depuis l’année dernière. Avoir un bébé l’a aidée à devenir plus indépendante et elle ne se sent plus seule.

« Je n’ai jamais vécu seule. C’est mon premier logement rien qu’à moi, dit-elle en souriant. J’aime être responsable de payer mes factures. »

Isabelle est positive pour l’avenir. « Maintenant que j’ai un bébé, je dois m’occuper encore plus de moi qu’avant. En vivant ici, j’ai la tranquillité et la stabilité dont j’ai besoin, pour moi et pour mon fils. »

Ce projet a bénéficié d’une contribution fédérale en vertu de l’Entente Canada–Nouveau-Brunswick de 2014-2019 concernant l’investissement dans le logement abordable.

 Voyez les mesures que nous prenons en réponse à la COVID-19.