La maison passive arrive en Nouvelle-Écosse | Un chez-soi d’abord
Skip to main content

Partagez cette histoire

28 mars 2018

La maison passive garantit des loyers abordables en N.-É.

Le constructeur Mike Yari aime être à l’avant-garde. Son dernier projet est un immeuble de 25 logements abordables, bâti selon les techniques de construction et de conception associées aux maisons passives. C’est le premier projet de ce genre en Atlantique et une première expérience pour Pinnacle Construction, l’entreprise de Mike.

« Un ingénieur que je connais m’a initié au concept de la maison passive. J’ai trouvé qu’il s’agissait d’une bonne idée pour économiser de l’argent sans en dépenser trop au départ », déclare Mike. 

Le concept de la maison passive respecte des normes très strictes d’efficacité énergétique. Il permet de réduire l’empreinte écologique d’une habitation. Son application impose des frais initiaux supplémentaires, mais les habitations ainsi construites utilisent moins d’énergie pour le chauffage et la climatisation. Cette approche est donc parfaite pour des immeubles de logements abordables.

L’immeuble de Pinnacle a le double de l’isolant d’un bâtiment traditionnel. D’après Mike, c’est ce qui a entraîné une bonne partie des frais supplémentaires. L’investissement initial devrait selon lui se traduire par des coûts de chauffage inférieurs de 80 % à ceux d’un bâtiment traditionnel.

Cela dit, les avantages ne sont pas limités à la réduction des factures d’énergie.

« Construire une maison passive permet d’améliorer la qualité de l’air et de la chaleur. Ceux qui y vivent se sentent donc bien toute l’année,  explique Mike. Cela évite que l’air ambiant soit trop sec et l’isolant supplémentaire convient parfaitement aux hivers de la Nouvelle-Écosse. »

Les avantages environnementaux ne s’arrêtent pas là. Mike a orienté le nouvel immeuble pour profiter du soleil de l’après-midi. Les locataires bénéficient ainsi d’une chaleur et d’une lumière naturelle supplémentaires. Il s’agit là d’une autre caractéristique passive qui retient l’attention de la collectivité.

« Nous recevons des appels de personnes qui souhaitent habiter dans notre immeuble pour son efficacité énergétique », indique Mike.

L’immeuble construit par Pinnacle est situé dans un quartier de Dartmouth en pleine croissance. Il est conçu pour les familles et les personnes âgées et devrait être fini à l’automne 2018.

Ces logements ont été financés par le gouvernement du Canada par l’entremise du Programme de financement initial de la Société canadienne d’hypothèques et de logement.