Une vision commune du logement | Un chez-soi d'abord
Skip to main content

Partagez cette histoire

18 julliet 2018

Partenaires animés par la même vision du logement abordable

Un nouvel ensemble de logements abordables attire l’attention à Belleville, en Ontario, et ses promoteurs n’ont pas peur de dévoiler leur secret.

Bob Cottrell est président d’All-Together Affordable Housing, une société sans but lucratif qui a pour mission de trouver des logements pour des personnes vulnérables. Phil Spry est propriétaire de Springale Development, une entreprise qui construit des logements abordables. Bob et Phil ont des modèles opérationnels différents, mais des objectifs semblables. C’est ce qui rend unique leur partenariat dans ce tout premier ensemble résidentiel qu’ils réalisent ensemble.

« Nous partageons beaucoup de valeurs et avons la même vision du logement abordable dans notre collectivité », a souligné Bob, joint dans les bureaux d’All-Together Housing, situés dans une maison en brique rouge de style victorien.

« Beaucoup de personnes vulnérables se retrouvent, bien malgré elles, dans une situation où elles ont besoin d’aide pour trouver un logement convenable, a expliqué Phil. Bien des propriétaires-bailleurs [de logements du marché] ne considèrent pas la situation dans son ensemble, a-t-il ajouté. Je trouve qu’il est très satisfaisant de contribuer à offrir une solution aux personnes dans le besoin. »

Le nouveau projet ambitieux de Bob et Phil est l’ensemble qui sera construit sur la rue Great Saint James, au cœur de Belleville. Il comptera 32 unités bâties selon les principes de la conception universelle, ce qui les rendra accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Professeur à la retraite, Bob voit de tels projets comme le prolongement de son travail en classe.

« Comme dans mon travail de professeur, j’ai affaire à une grande diversité de personnes, a-t-il expliqué. C’est aussi très valorisant d’être au service de nos citoyens les plus vulnérables. »

Les partenaires travaillent avec 5 organismes communautaires, y compris l’Association canadienne pour la santé mentale, pour aider à loger des personnes ayant besoin de soutien et de services supplémentaires.

« Lorsque Phil et Bob ont commencé à parler de ce projet, nous savions que nous voulions en faire partie, a déclaré Scott Henderson, conseiller à la préservation des logements de l’Association canadienne pour la santé mentale. Le projet qu’ils ont mis sur pied est dynamique et cadre parfaitement avec nous. »

Phil et Bob ont encore beaucoup de chemin à parcourir, mais leur collaboration est pour eux une grande source de motivation.

« Notre organisme étant petit, ce partenariat avec Phil nous donne confiance que nous pouvons aller de l’avant, a dit Bob. Phil a l’expertise et l’expérience nécessaires, et il travaille déjà à la réalisation de plusieurs immeubles. »

« Notre relation de travail est fantastique, a ajouté Phil. Je pense que notre collaboration pourrait inspirer d’autres collectivités et d’autres projets, en montrant ce qu’il est possible de faire. N’importe qui dans les secteurs privés et sans but lucratif peut s’associer et travailler avec des organismes et des personnes vulnérables pour réaliser des projets. On peut accomplir de grandes choses de cette façon. »

L’ensemble a reçu des fonds de la Société canadienne d’hypothèques et de logement et du gouvernement de l’Ontario, en vertu de l’Entente Canada-Ontario concernant le logement abordable. La Société canadienne d’hypothèques et de logement a également accordé un financement initial pour la réalisation de ce projet.

 Voyez les mesures que nous prenons en réponse à la COVID-19.