Un stagiaire en habitation rénove un bureau | Un chez-soi d'abord
Skip to main content

Partagez cette histoire

8 août 2018

Un stagiaire diplômé rénove un bureau communautaire

« Présentez-vous prêt à travailler et vous irez loin », déclare Tyler Ross, préposé à l’entretien pour les services immobiliers de la Première Nation Champagne et Aishihik à Haines Junction, au Yukon, et récent diplômé de l’Initiative des stages en habitation pour les jeunes des Premières Nations et les jeunes Inuits.

Dès son plus jeune âge, Tyler s’intéressait à la menuiserie. « Je suis plutôt du type manuel », explique‑t‑il. Lorsqu’il a entendu parler du programme de stages, il a su que ce serait une bonne occasion de développer ses compétences et d’en acquérir des nouvelles.

La tâche principale de Tyler durant son stage était de rénover des espaces de bureau qui en avaient grandement besoin. Dans sa communauté, les employés des services de mieux-être communautaires étaient dispersés dans deux emplacements, ce qui n’était pas idéal.

Avec une petite équipe, Tyler a commencé à transformer un bâtiment baptisé The Healing House, ou Näts’ekhį Ku, qui avait hébergé les bureaux administratifs de la communauté jusqu’en 1998, mais qui était devenu un espace secondaire lors de l’ouverture d’un autre édifice administratif baptisé Nän Sha Keda’ą Ku.

Tyler a participé à la rénovation de l’intérieur du vieil édifice. Il a fait tomber et remplacé des murs, des planchers, des portes et des fenêtres. Il a également installé des plafonds suspendus, des fils électriques, du matériau isolant et des pare-vapeur. Grâce à ses efforts, les employés peuvent maintenant tous travailler au même endroit.

La construction pose des défis uniques dans le climat nordique, explique le gestionnaire d’habitation Terry Rufiange-Holway, qui travaille avec Tyler. « Les bâtiments doivent résister à des températures extrêmes qui peuvent passer de 30°C en été à -40°C en hiver. Sans système de ventilation adéquat, l’accumulation d’humidité peut entraîner des problèmes de moisissures. »

En plus du travail manuel de rénovation, Tyler a également contribué à la coordination du travail du personnel et des fournisseurs externes, ce qui a permis d’acquérir une expérience utile en leadership et de tirer des leçons.

« Parfois, le travail demande plus de temps que prévu », déclare Tyler, « et vous devez être prêts à réagir à cette éventualité ».

La saison de la construction est courte dans le Nord et, par conséquent, la concurrence est féroce pour  trouver un emploi. « Il est très difficile de trouver un emploi au Yukon sans expérience », indique Tyler.

Ses nouvelles compétences et l’expérience qu’il a acquise l’ont bien outillé pour relever le défi. Il a confiance en l’avenir et il a hâte d’amorcer la prochaine étape de sa carrière.

L’Initiative des stages en habitation pour les jeunes des Premières Nations et les jeunes Inuits offre une expérience de travail et une formation pratique dans le secteur de l’habitation. L’objectif du programme est d’aider les participants à poursuivre dans un emploi à long terme dans l'industrie.